Prochaine sortie : La France a-t-elle encore envie d’avenir ?

Publié le Publié dans Non classé

Les Gaulois sont-ils plus pessimistes que leurs voisins européens ? La schizophrénie française reste un frein aux réformes, tiraillée indubitablement entre l’économie du libre échange et le protectionnisme des partisans de l’emploi à vie et des avantages acquis, générateurs de rigidité. Aucune évolution notoire n’a été possible dans cet écartèlement idéologique.
Lorsque l’on évoque les inégalités, nos politiques nous font croire que l’on veut donner la priorité à une société plus juste face à la montée du communautarisme social et religieux, mais aussi des corporatismes.
Dans ce phénomène de globalisation irréversible, comment les jeunes générations pourront-elles s’inscrire dans un nouveau projet collectif ? Les temps qui viennent risquent d’être sombres, tant les peuples sont à la recherche de plus de démocratie, de valeurs humanistes pour se libérer du joug des futurs tortionnaires d’un système mondialisé. Les politiciens ont perdu le contrôle de la situation, et le compte à rebours de la faillite est déjà enclenché, provoquant vraisemblablement la fin de la zone euro, et le soulèvement populaire de futurs bouleversements politiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *